Partie 1 Introduction, graisse et alimentation.

La plupart du temps quand on parle de pratiquer un sport ou une activité physique, c’est sois pour se muscler, se maintenir, tonifier son corps, être en bonne santé ou alors pour un régime qui amène une perte de graisse. À ne pas confondre avec une perte de poids (Dans les 2 cas on perd des kilos certes mais pas de la même façon).

Bande

Ici je ne parlerais pas principalement santé ou de conseil minceur et encore moins de prise de masse (qui est un peu HS et compliquerais mon texte). Même si j’en ferais référence pour parler des sujets que je vais aborder. Car cet article n’a pas pour but de vous dires obligatoirement de vous inscrire dans un club sportif ni de maigrir, mais si il peut vous y aidez ça ne me déplairais pas.
En effet commencer un sport par nécessité, contrainte car on paie ou parce qu’on se dit que l’été arrive (comme font beaucoup de magazine) n’est pour moi pas la bonne façon de commencer. Pour bien débuter il est impératif d’être motivé et volontaire pour rester constant et impliqué dans son travail. La patience sera votre plus grand ami, puisque les résultats prendront plusieurs semaines, voire plusieurs mois avant d’apparaître concrètement. Donc l’idéal est de se fixer un objectif ou trouver une source de motivation qui nous rappellera pourquoi on a commencé.
Pratiquer une activité physique quelle qu’elle soit ne doit pas être une corvée ni une obligation mais un moment de plaisir ou à la fin de la séance on éprouve une satisfaction pour ne jamais abandonné et resté assidu et régulier.

Bande

Cette article parlera plutôt des bienfaits et l’impact du sport sur notre état d’esprit et notre façon de vivre (qui avec les vêtements sont le principe même du site 😉 ).
Car comme cité si dessus, on parle de sport souvent pour le corps cependant on oublie l’impact bénéfique que celui-ci a sur notre mental. Et je trouve ça donc intéressant de parler de ça là où pleins de site parleront régime ou musculation.

Quand on pense régime et perte de « poids », on a souvent tendance à associer ça à la pratique d’un sport ou d’une activité physique régulière qui sans ça ne marche pas ou au alors au ralentit. Alors que pour mincir c’est avant tout motivation et alimentation. Le sport n’étant qu’un bonus ayant beaucoup moins d’impact à moyen comme à long termes. C’est pour ces raisons que je parle avant tout de ça, mais sachez que si votre but c’est de perdre du gras ou/et gagner en muscle, une bonne alimentation doit être quelque chose de constant et de quotidien pour se stabiliser.
Pendant notre régime nous avons tendances à surveiller notre alimentation, mais le but de celui-ci et que les gens oublient parfois, c’est qu’on change notre façon de manger sur le long terme et pas juste durant cette période et à la fin de celui-ci reprendre nos anciennes habitudes.
La question importante excès ou pas excès? Tout est une question de point de vue mais il est évident qu’un régime de privation ne marche qu’à court terme, un plaisir durant la semaine est pour moi une obligation pour pouvoir calmer ses pulsions et satisfaire une certaine forme de plaisir et ainsi garder la force de continuer.
Ce petit extra varie selon moi selon vos objectifs initiaux: Un régime strict, gagner en muscle, une perte de graisse à long terme, se maintenir, tonifier son corps,…
Niveau alimentaire il y aura de nombreuses nuances dans la liste que je viens de citer mais il est évident que pour les 2 premiers cas une journée « extra » limite 2 dans la semaine sont le maximum.

Bande

Une autre image du régime en dehors du sport, c’est la stigmatisation de nombreux aliments, simple, léger et sans saveur. Mais on peut perdre du poids et du gras en mangeant normalement ou en se privant peut. Il suffit de manger des portions minimales pour notre estomac, limiter les gourmandises et s’accorder des journées « lights » en gras et sucre.
Ce que peu de magazine people ne disent pas et qui touches alors la masse c’est qu’on peut perdre du poids en mangeant Fastfood, Junkfood, sucrerie, alcool, gâteaux apéro,…
Manger sainement c’est réduire son apport en Calorie qui avec le sport augmente l’élimination de celle-ci, on peut donc résumer ça à Kcal: Assimilé<Éliminé.
On peut donc manger ce qu’on veut ou ne pas changer son régime alimentaire tant qu’on élimine plus qu’on ne consomme. Même si pour ma part je ne conseille pas de commencer par cette solution, car si on accumule beaucoup de Calorie, l’élimination exige parfois des séances longues, intenses et régulières pendant la semaine. Il faut donc une motivation et une volonté sans faille tout en ayant un maximum de temps libre la semaine pour éliminer ça (3 jours minimums). De plus ce régime alimentaire n’offre pour moi pas les mêmes résultats qu’un plus classique, au niveau des graisses (éliminer la petite bouée du ventre) ou sur l’évolution de l’organisme après plusieurs mois.
De manière générale et ça tout dépend de vous et de vos objectifs, mais si on veut commencer par déjà « mettre les pieds dans l’eau », autant commencé en douceur sans trop forcé. Je le répète mais le but c’est de ne pas finir dégoûté et jeté l’éponge après 1 semaines, 1 mois ou encore 5 mois. Quitte à prendre une pause raisonnable d’une semaine après plusieurs mois pour se détendre un peu et repartir plus motivé que jamais.

Finalement, surveiller son régime alimentaire reste accessible à tous à condition de ne pas avoir des restrictions. Si vous voulez suivre un programme plus intense, strict ou spécifique je vous conseils néanmoins de bien découvrir votre corps, comprendre son organisme et sa morphologie.

Publicités